Conférence du 4 avril 2022 : « Raphaël d’Urbino et la grâce » par Isabelle Vrinat.

Raffaello Sanzio (Urbino 1483 – Rome 1520) fit son apprentissage à Pérouse auprès du Pérugin, puis à Florence où il peignit ses premières Madones sous l’influence conjointe de Léonard de Vinci et de Michel-Ange. C’est à Rome, dès 1508, qu’il donne la pleine mesure de son talent : à la demande du pape Jules II, il décore les Stanze du Vatican, dont le succès lui vaut la commande de la décoration de la villa Farnésine ; puis il déploie une activité encore plus intense sous le règne de Léon X, exécutant ses plus belles Madones et ses plus beaux portraits.

Raphaël fut également nommé architecte de la basilique Saint Pierre en 1514 à la mort de Bramante son protecteur, et conservateur des Antiquités romaines. Seulement, épuisé par toutes ces tâches, il meurt à 37 ans en pleine gloire. Pour des générations de peintres, jusqu’à Ingres, Delacroix et Picasso, il est le peintre par excellence de la grâce et  du beau harmonieux.

Le lieu et l’heure : 17h à l’Auditorium de la bibliothèque de l’Abbé Grégoire à Blois. (accueil à partir de 16h30)

La Velata 1512-1516 – Palais Pitti
Autoportrait avec un ami, 1518, Musée du Louvre

Conférence du 7 mars 2022 : « Sofonisba Anguissola, pionnière de la peinture au 16 ème siècle » par Isabelle Vrinat, dans le cadre de la semaine Elles.

C’est à la Renaissance seulement que les femmes peintres acquièrent reconnaissance et renommée, aussi bien en Italie que dans les Flandres : un phénomène nouveau dans une société dominée par les hommes, avec pour préjugé que l’art est réservé aux hommes.

Une Italienne native de Crémone s’impose au 16ème siècle : Sofonisba Anguissola (1535 – 1635) au destin exceptionnel. A 13 ans, elle peint son premier autoportrait, à 20 ans, elle rencontre Michel-Ange qui vante son talent à Rome, sa renommée parvient à Philippe II qui la fait venir à sa cour de Madrid et à 27 ans elle devient dame de compagnie de la reine Isabel (Elisabeth de Valois) à qui elle enseigne la peinture et dont elle fait le portrait comme celui du Roi et de leurs enfants. A la mort de sa protectrice, elle rentre en Italie, d’abord à Gênes où elle enseigne et reçoit beaucoup d’artistes. Elle meurt à 93 ans dans son palais de Palerme.

Entrée Gratuite.

Le lieu et l’heure :

  • 17h à l’Auditorium de la bibliothèque de l’Abbé Grégoire à Blois.
  • Sous réserve de nouvelles conditions, le Pass vaccinal sera exigé et les barrières sanitaires devront être respectées.

 Nous vous recommandons d’arriver plus tôt, à partir de 16h30.  Merci pour votre compréhension

Autoportrait (1554), musée d’histoire de l’art de Vienne
La Partie d’échecs (Portrait des sœurs de l’artiste jouant aux échecs) (1555), musée national de Poznan

Prochaine conférence : Lundi 7 février 2022 à 17h : « Modigliani, une sensibilité à fleur de peau » par Mme Laurence Merlette-Haddou

Pour obtenir le flyer de la conférence, cliquez ici

Amédéo Modigliani (1884-1920) est un artiste unique. A lui seul, il symbolise la bohème parisienne. On reconnaît instantanément ses tableaux grâce à la douce poésie avec laquelle il représente ses modèles : allure gracile, visage allongé et regard sans pupille.  

C’est en admirant et en étudiant les primitifs italiens, la lumière vénitienne, les maîtres de la Renaissance qu’il a élaboré ce style si particulier. Toutes ces influences ont inspiré sa sensibilité et c’est ce qui nous touche encore aujourd’hui dans sa peinture.  

Auditorium de la bibliothèque Abbé-Grégoire, 4 place Jean-Jaurès à Blois. Ouverture de l’auditorium à 16h30. Durée de la conférence : environ 1h30.

C’est la rentrée !

L’Acfida reprend du service !

Vous voulez venir découvrir l’association, discuter avec des membres du bureau ou vous (ré)inscrire à nos activités ? Rendez-vous le mercredi 15 septembre, le jeudi 16 septembre, le lundi 20 septembre et le mercredi 22 septembre de 17h à 19h à notre bureau. Nous sommes situés au 18 rue Roland Dorgelès, au 2e étage (Blois). Notre équipe vous accueillera avec plaisir pour discuter cours d’italien, conférences sur l’art & la culture italienne, ateliers cuisine, sorties et voyages !

Ci vediamo ☺

Alla villa di Poggio Piano, Silvestro Lega

Prochaine conférence : Lundi 10 février 2020 à 17h : Le Maniérisme

Pour obtenir le flyer de la conférence, cliquez ici

Le Maniérisme est un mouvement qui se développe vers 1520 en Italie, puis dans plusieurs pays européens. Les peintres maniéristes cherchent à s’éloigner de la perfection et de l’harmonie qui caractérisent la Renaissance afin de créer un effet émotionnel nouveau. Bien qu’ils puisent leur inspiration dans les œuvres de Raphaël et Michel-Ange, ils créent leur propre langage artistique en exagérant les gestes qui deviennent presque maniérés (Bronzino). Les corps sont souvent déformés (Le Parmesan) et les émotions exacerbées (Le Greco).

Auditorium de la bibliothèque Abbé-Grégoire, 4 place Jean-Jaurès à Blois. Ouverture de l’auditorium à 16h30. Durée de la conférence : environ 1h30.